Lutter contre la dictature du ressenti par l’enthousiame

Partager l’article sur

Nabaca-Agence immobilière

Dans une époque au contexte anxiogène, tout le monde a le réflexe naturel de renfermement.

Renfermement collectif et individuel qui nous pousse à trop écouter nos ressentis et ceux des autres. Non pas que ce soit une mauvaise chose d’appréhender nos émotions et nos sentiments mais si ce n’est pas fait avec mesure et recul on tombe dans le travers du raccourci.

Faire des raccourcis engendre les  aprioris et les préjugés qui nous empêchent d’avoir une vision sereine. Ce manque de vision éclairée et avisée amène à des résultats aléatoires.

L’immobilier n’échappe à la règle. Chaque jour, l’immobilier fait l’objet d’analyse, d’études, d’articles et de reportages sur l’évolution du marché, des prix, des comportements etc.…Analyse à posteriori car les « grands » spécialistes se plantent avec une régularité déconcertante sur les prévisions du marché de demain. Au même titre que les émissions de TV offrent une image édulcorée du métier de négociateur. Avec toutes ces informations ingurgitées sans recul, les gens ont une idée préconçue de l’immobilier qui les amène à avoir des préjugés.

Ces préjugés conditionnent les idées reçues qui sont compliquées à expliquer au moment de la réalisation d’un projet de vie ou d’un changement d’orientation professionnelle. Cela les amène à penser qu’il est aisé d’acheter ou vendre de manière autonome ou de se lancer dans une nouvelle activité en imaginant gagner beaucoup d’argent.

Etre négociateur immobilier, cela demande de la technique, une excellente organisation et un état d’esprit très positif. Pour être performant dans ce métier, il n’y a pas de place aux ressentis, et au contraire, il faut être le plus objectif et rationnel possible car nous avons en face de nous des personnes qui dans la réalisation de leur projets immobiliers (vente ou achat) sont dans l’émotion et l’irrationnel.

Etre négociateur immobilier, c’est travailler dans un contexte règlementaire, juridique, technique et financier compliqué et en constante évolution, avec enthousiasme.

Nous avons cette responsabilité d’apporter des réponses et des solutions concrètes et efficaces et faire fi des analyses théoriques éloignées de la vraie vie. Nous sommes des femmes et des hommes de terrain au plus près de nos clients qui connaissent parfaitement leurs besoins pour apporter des réponses bénéfiques.

C’est la raison pour laquelle, des structures comme NABACA sont parfaitement conçues pour répondre, d’une part à nos clients qui sont en droit d’avoir des réponses précises et d’autre part aux personnes ayant l’ambition de pratiquer ce métier fantastique.

Les structures comme celles de NABACA sont organisées pour apporter un maximum de sérénité à nos clients : constitution complète des dossiers de commercialisation en respectant les contraintes techniques, réglementaires et juridiques, en ayant les compétences et outils pour être efficient sur le marché. Il est inconcevable aujourd’hui qu’un agent immobilier ne soit pas capable de rédiger les compromis de vente, monter un dossier de financement et offrir tous les services indispensables pour une organisation optimale des projets de vie (déménagement, travaux, installation).

Il est surtout inconcevable aujourd’hui qu’un agent immobilier ne soit pas susceptible d’intégrer, de former et d’animer les personnes qui souhaitent se lancer dans cette formidable aventure. Un vrai dirigeant a le devoir de fournir  toutes les conditions matérielles, psychologiques, pédagogiques pour parfaitement intégrer les jeunes recrues et les faire évoluer pour les amener à la performance.

Il n’y a pas de place pour les ressentis dans l’immobilier. Au contraire, si vous avez un projet immobilier ou une volonté de faire carrière, choisissez parfaitement votre interlocuteur. Trop de gens sont déçus des prestations de soi-disant professionnels, par manque d’informations transparentes. Trop de personnes se retrouvent dans des situations difficiles avec une estime de soi en berne pensant qu’ils ont échoués alors que certain soi-disant manager leur faisait miroiter des mirages.

Il faut lutter contre la dictature du ressenti dans l’immobilier et au contraire écouter les personnes avisées, bienveillantes dans des structures organisées et connectées. Si vous avez des doutes, des questionnements, contactez des professionnels comme ceux de chez NABACA.

Votre agence immobilière Nabaca.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

À lire également