Mythe et immobilier

Partager l’article sur

article agence immobilière Nabaca

Un mythe est un récit qui propose une explication teintée de merveilleux à certains aspects fondamentaux du monde et de la société. Il comble ainsi une lacune dans l’explication des choses de la vie. Certains, de nos jours avec force conviction et un certain talent ont décidé d’écrire la mythologie de l’immobilier. Les réseaux de mandataires, pour commencer, recrutent en développant le mythe de l’éden immobilier dans lequel chaque agent vit dans la félicité. Le travail de chez soi, le digital, la liberté conduisent chaque petit ange immobilier vers le bonheur et la réussite. L’immobilier n’est qu’une opportunité pour s’ouvrir les portes du paradis. Chaque petit ange doit retourner dans la vraie vie pour recruter d’autres futurs petits anges qui vont devenir plus tard eux aussi recruteurs car dans cette jolie histoire, le secret du bonheur est la construction de sa petite pyramide.

D’autres vont faire leurs courses chez les collègues en jurant que l’herbe est tellement plus verte chez eux. Ils développent le mythe du « mercenaire immobilier » faisant exploser toutes les valeurs d’engagement en proposant des contrats juteux comme si un négociateur n’était qu’une starlette de foot adepte du mercato permanent.

C’est beau, c’est tentant, comment peut-on résister ?
En se posant peut-être les bonnes questions ?
Comment peut-on faire croire aux simples mortels que de nos jours, on peut s’enrichir très rapidement en restant chez soi ?

Comment faire croire que l’on peut acquérir une compétence fortement rémunératrice en quelques semaines grâce aux tutos et autres formations digitales.

Le mythe du tout facile et rapide se propage dans une des activités les plus complexes et l’irresponsabilité de certains est condamnable.
Comment un véritable chef d’entreprise peut s’abaisser à jouer le rôle de coucou en piochant allègrement dans le nid de son collègue ? Et comment peut-il ignorer que sa nouvelle recrue ne le quitte pas pour un autre coucou plus généreux ?

En constatant ces pratiques de recrutement et de management, je ne peux que me révolter et casser ce mythe du négociateur opportuniste, papillonnant entre le plus facile et le plus rapide.
J’ai la prétention de penser qu’un bon recrutement doit être suivi d’une excellente intégration et d’un cursus permanent de formations. Je pense que la compétence s’apprend au fil du temps au sein d’une organisation forte et parfaitement huilée, qu’elle doit être quotidiennement pratiquée et accompagnée. Je suis infiniment persuadé que l’on ne peut écrire une belle histoire professionnelle qu’en développant l’estime de soi réciproque : grandir en faisant grandir les autres.
Cela passe par des valeurs communes très fortes, un degré d’exigence élevé et la tenue de ses engagements. Chez NABACA, nous pensons que pour performer c’est d’abord une question d’état d’esprit : enthousiasme, simplicité et efficacité. Mais pour pouvoir s’exprimer en toute sérénité et atteindre la performance, cela demande de la technique, de la rigueur, de la persévérance et un cadre efficient. Ce qui veut dire un cadre humain organisé, un cadre juridique et administratif reconnu, un cadre matériel complet dans un espace conçu pour le bien-être de chacun.

Chez NABACA, on ne crée pas de mythes, on écrit des histoires singulières en toute transparence qui ne peuvent être que belles car vécue dans la durée et le dépassement de soi.
On ne peut que vous inviter à participer à nos nombreuses Matinées Carrière et notre semaine d’immersion dans nos locaux au sein de nos équipes bienveillantes. C’est vous qui prendrez la décision au final…et ainsi ce sera la meilleure décision puisque ce sera VOTRE décision.


Chez NABACA, on ne crée pas de mythe, nous écrivons ensemble NOTRE nouvelle histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

À lire également